15/06/2007

STAGE de JEU FACE CAMERA

Professeur : David Mathy ; Dates : du lundi 3 septembre au vendredi 7 septembre 2007 ; Horaires : de 14h à 18h ; Descriptif : Le stage de jeu d’acteur face à la caméra s’adresse à tous. Il permettra aux stagiaires de se familiariser avec les différentes facettes et différentes techniques du jeu cinéma. Seront également abordés le développement du naturel et la stimulation de l’imaginaire. Chaque stagiaire développera un personnage fictif plus ou moins proche de lui. Les différents personnages se rencontreront alors dans des scènes d’improvisation filmées et dans des scènes pré écrites ou de remake. Le langage cinéma y sera également abordé et permettra aux stagiaires de disposer des bases pour intégrer des plateaux professionnels de la fiction, de la publicité ou du téléfilm ou, qui sait, pour préparer une future carrière… d’acteur.

STAGE de JEU FACE CAMERA

Professeur : Jean-Michel Vovk ; Dates : du lundi 27 août au vendredi 31 août 2007 ; Horaires : de 18h à 21h ; Descriptif : Initiation au jeu face caméra au travers d’improvisations ludiques et de réappropriation de scènes de films connus.

STAGE de THEATRE

Professeur : Abdelmalek Kadi ; Dates : du lundi 10 septembre au vendredi 14 septembre 2007 ; Horaires : de 14h à 18h ; Descriptif : « Un acteur entre en scène. Avant même qu’il ait pu faire quoi que ce soit, le spectateur voit d’abord entrer un corps en scène. Il est important pour un acteur de comprendre que son corps raconte quelque chose. Pour ne pas dire des choses à son insu, l’acteur doit maîtriser le moindre signe qu’émet son corps vers le public pour ne garder que les signes porteurs de sens et qu’il a de préférence choisis. Pour y arriver, l’acteur a besoin d’étudier son corps comme une structure dans l’espace ; d’observer son corps comme une construction susceptible de générer du ‘jeu’. Ensuite, ce même acteur se met à parler. Il est excessivement intéressant pour un acteur d’étudier le fonctionnement de la voix. Que fait le corps pour émettre un son. Dans un premier temps, l’étude de la voix permet d’améliorer ses capacités vocales.Très vite, on se rend compte que la voix est bien plus. Elle peut devenir un outil précieux pour développer du jeu et voire même devenir une ‘source de jeu’. On peut, par un travail approprié lié à l’étude de la respiration, transformer la nature du son, un peu comme un musicien cherche à sortir de son instrument un son toujours plus profond, plus subtil. En recherchant une voix toujours plus vraie et plus juste, l’acteur tend immanquablement vers un jeu toujours plus dépouillé et plus vrai. Fort de ces acquis, on va aborder progressivement du texte. Le texte peut à son tour être considéré comme une structure, une architecture qu’on va essayer progressivement de démonter pour mieux la comprendre. Comment l’auteur a construit son texte. Le texte raconterait-il la même chose s’il avait été construit autrement ? Démanteler la structure du texte revient à étudier comment l’auteur a organisé son discours et ce qu’il a voulu dire exactement en le disant comme ça. L’interprétation arrive d’elle-même et avec aisance. Il suffit d’habiter cette structure du texte et de la rendre lisible pour le spectateur. On aura alors donné corps au texte. Ce qui était lettre morte maintenant vit et est porté par une voix. On peut alors songer à insuffler une respiration au texte. » Manière de travailler : on commence systématiquement le travail par un sérieux échauffement corporel et vocal qui aura pour but de rendre l’acteur disponible, le préparer à entrer en scène mais aussi à étudier le corps et la voix comme décrit plus haut. La deuxième partie de la séance sera réservée à l’étude du jeu. Au travers de petites improvisations, on entrera progressivement dans une approche toujours plus complexe du plateau qui passe par une analyse de l’espace et en abordant bien entendu la matière évoquée plus haut. Pratique : apporter une tenue souple qui permette de se mouvoir aisément.

05/06/2007

STAGE DE THEATRE

Professeur : Natalie Yalon ; Dates : du lundi 3 septembre au vendredi 7 septembre 2007 ; Horaires : de 14h à 18h ; Descriptif : familiariser les stagiaires avec les bases de l'Ecole Moderne Russe de l'acteur. Cette école fait appel à une manière de jouer active, vive et brillante ; elle sollicite les capacités d'improvisation de l'acteur, perçu comme un véritable créateur qui évolue sur scène dans la liberté et l'exultation du jeu, dans une pure dépense émotionnelle et ludique. Les exercices sont tirés et inspirés des méthodes de Stanislavski, Meyerhold, Vakhtangov et M. Tchekhov. Le stage comprend un petit échauffement psychophysique éveillant à la fois le corps, l'imaginaire et le ludisme et des scènes improvisées en vue d'assimiler les éléments essentiels de cette école.En une semaine, nous aborderons les éléments de base que sont : la liberté, l'attention, les relations, l'imagination, l'action, le conflit, l'événement. À l'aide de ces différentes notions, les acteurs apprendront à exister sur le plateau d'une manière libérée et joyeuse, à devenir conscients les uns des autres et à jouer réellement avec ce qui se passe autour d'eux, dans le plaisir et la légèreté.

STAGES D'ETE

Bientôt, vous trouverez ici toutes les infos concernant les stages d'été. Sachez déjà qu'il y aura deux stages de théâtre et deux stages de jeu face caméra (d'une semaine chacun) entre le 13 août et le 7 septembre.